En-tête Newport2
PrésentationHistoireLoisirs & AttraitsContactDernières nouvellesMembres du Conseil municipal
MADA - Politique des aînés de NewportRéunions et RèglementsServices municipaux et autresAppels d'offres et Lien SEAO
 
Histoire
Montage histoire
Le canton de Newport a été érigé le 4 juillet 1801.  Les débuts ont été difficiles pour les premiers pionniers arrivés dans le canton,les premières récoltes n’ont pas été aussi bonnes qu’ils l’avaient espéré à cette époque et autour de 1815 plusieurs de ces pionniersquittèrent donc le canton. 

Après 1820 quelques-uns commencèrent à revenir et autour de 1830, peuaprès l’ouverture de la première école, la construction de nouvelles routes et de nouveaux ponts, de nouveaux arrivants commencèrent às’établirent dans le canton. 

Le 1er juillet 1855, il y eu unification de plusieurs cantons, ainsifut érigé les «Cantons Unis de Newport, Ditton, Chesham, Clinton et Auckland.  En 1870 le peuplement progressa rapidement pendantquelques temps.  Ensuite, le 20 mars 1875, le canton de Newport redevint une municipalité indépendante.

L’exploitation forestière et agricole étaient les principalesoccupations dans le canton.  Les industries installées dans la municipalité le long de la rivière Eaton étaient des moulins à scie, àgrain et à bardeaux (pour toits et murs).  Une grande partie de l’est du canton était encore bien boisée pendant que la partie ouest était pratiquement toute peuplée avec de bonnesfermes et des fermiers progressistes.

Plusieurs des premiers pionniers de Island Brook étaient d’origineirlandaise, la plupart de religion protestante et certains étaient catholiques.  Dans les récits et archives, nous voyons aussi plusieursnoms d’origine écossaise et anglaise parmi les habitants du canton à cette période, comme dans plusieurs autres cantons de la région qui ontété peuplés de la même façon.  D’autres semblent être venus d’autres régions du Québec ou même avoir émigré des États-Unis.

Les premiers temps Island Brook était une petite communauté bien occupée avec plusieurs entreprises actives.  Des fermiers venaient desalentours pour aller à l’Église le dimanche et faire des affaires dans la semaine. 

Après des débuts difficiles, le sol s’est révélé trèsfertile et a donné de bonnes récoltes.  Les pommes de terre étaient particulièrement prolifiques.  Une boisson très populaire de l’époqueétait le «whiskey de pommes de terre» qui ne coûtait presque rien à faire et était considéré comme une boisson nourrissante.
Vue aérienne Island Brook

Les premières maisons étaient faites de bois ronds, souvent sanscommodités.  La plupart n’avait qu’une pièce, une fenêtre et parfois pas de plancher.  Certaines de ces maisons de bois ronds étaientrecouvertes de planches, avaient des planchers, des séparations et des toits de bardeaux.  S’ajoutait souvent à cela un modeste garde-mangerdépendant du gibier qui servait de nourriture.  Les hommes devaient marcher des milles à travers la forêt pour aller faire moudre leurgrain et revenir avec leur sac de farine sur le dos.  On ne manquait pas de fruits.  Les hommes étaient presque tous de bons chasseurspendant que certains en faisaient même un métier de chasser et trapper.

À mesure que le temps passait, les maisons se faisaient plus grandes, plus chaudes et de meilleure qualité et d’autres bâtiments seconstruisaient aussi.  Les pionniers avaient une mentalité orientée vers la communauté et l’entraide.  Ils étaient toujours prêts à donnerun coup de main quand l’un d’eux devait se contruire une grange, il s’organisait donc un bee où les voisins se rassemblaient pour aider à la construction de la grange.

Au printemps quand l’eau de la rivière était haute, on faisait la drave.  Les billots de bois étaient transportés par flottaison sur larivière pour se rendre aussi loin que la «Pulp & Paper Mill», le moulin à bois et à papier de East-Angus.

Il y avait plusieurs entreprises différentes à Newport à cette époque: fromagerie, producteurs de sirop d’érable, magasins généraux,forgerons, ateliers de menuiserie, tailleur de pierre, ferblantier, atelier de cordonnerie et d’attelage, etc. 
Plusieurs de cesentreprises sont disparus du village avec le temps, mais d’autres sont aussi venus s’établir dans la municipalité depuis.

L’histoire se répétera étrangement en 2003 quand le canton de Newport sera «fusionné» à Cookshire-Eaton pendant 3 ans pourredevenir encore une fois autonome en 2006. 
Cette fois, legouvernement refusera à Newport de reprendre l’appellation de «canton», qui s’appellera donc officiellement à partir de ce moment, laMunicipalité de Newport.

Aujourd’hui, les hameaux qui composent Newport sont: Island Brook, Randboro, Lawrence Colony et St-Mathias-de-Bonneterre.

L’hôtel deville actuel situé dans Island Brook date de 1872.
Hôtel de ville


Conception et entretien de ce site web
Lien vers GraphAlba Design and maintenance of this website